Aller au contenu principal Appeler le château View in English

La Promenade des parfums

La salle des flacons

 

À l’instar de la haute couture et de la gastronomie, la parfumerie représente la quintessence du savoir-faire français. Si les producteurs d’essences parfumées se concentrent autour de Grasse, la région Centre accueille plus de 450 entreprises liées aux différents secteurs de la chaîne économique du parfum : recherche et formation, culture de plantes aromatiques, fabrication de cosmétiques et de parfums, emballage, flaconnage, conditionnement ou encore distribution.

Créée en 1994, la « Cosmetic Valley » a été labellisée Pôle de Compétitivité en 2005. Lors de la restauration du château par le Département du Loiret entre 1987 et 1992, il a été décidé d’y aménager un musée thématique relatant l’histoire de l’hygiène et des parfums à travers les siècles, de la Renaissance à nos jours.

Cette Promenade des parfums, créée par Didier Moulin sur une idée originale de Frédérique Archambault, offre une vitrine historique et patrimoniale à la Cosmetic Valley.

La Cosmetic Valley

  • 1994 - naissance en Eure-et-Loir.
  • 5 métiers : recherche et formation, culture de plantes aromatiques, fabrication de cosmétiques et de parfums, emballage et conditionnement, distribution.
  • 2005 - labellisée Pôle de compétitivité sur 7 départements.
  • 470 entreprises, 45 000 emplois, 10 milliards d’euros de chiffre d’affaire
  • Site Internet : http://www.cosmetic-valley.com/

La Promenade des Parfums permet de traverser des intérieurs aménagés et meublés du XVIe siècle au XVIIIe siècle retraçant l’usage du parfum dans la société. Les deux premiers siècles présentés démontrent une utilisation pour lutter contre la maladie ou pour s’en préserver. Le bain étant banni au temps du Roi Soleil, il devient un camouflage des odeurs corporelles. À partir du XVIIIe siècle, le parfum est un complément indissociable de la « toilette de beauté » que l’on réalise en fonction de ses humeurs en mêlant les essences de son cave à parfum.

Cependant, certains personnages de l’aristocratie vont régulièrement chercher leurs compositions parfumées chez Houbigant, L.T. Piver, Lubin ou encore Roger & Gallet, parfumeurs des cours européennes.  A partir du XIXe siècle, Grasse voit apparaître les premières usines à parfum. Les parfumeries se multiplient. C’est à cette époque qu’apparaissent Millot, Pinaud ou encore Guerlain. Avec l’introduction des produits de synthèse, les compositions deviennent de plus en plus sophistiquées. La parfumerie moderne est née...

En ce début de XXe siècle le flaconnage connaît lui aussi une métamorphose. C’est Coty qui, en s’associant à René Lalique, grand maître verrier, introduit une nouvelle dimension au niveau du flaconnage : celle de l’esthétique... L’espace consacré au XXe siècle met en évidence les flacons en cristal de Baccarat, de Bohème, ou encore des créations Lalique, Daum ou Dali...